samedi, juin 15, 2024
La Une

Éliminatoires Mondial 2026 : Les ajustements prévus par Faé Emerse pour affronter le Kenya

Faé Emerse, entraîneur de l’équipe ivoirienne, envisage des ajustements tactiques majeurs pour le match contre le Kenya lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026, suite à la victoire contre le Gabon.

Éliminatoires Mondial 2026 : Faé Emerse prêt à redéfinir la stratégie pour affronter le Kenya

Après avoir remporté une victoire face au Gabon (1-0) au stade Amadou Gon Coulibaly de Korhogo le vendredi 7 juin 2024, l’équipe nationale de Côte d’Ivoire se prépare pour son prochain défi dans le groupe F. Faé Emerse et ses joueurs affronteront le Kenya le mardi 11 juin 2024 dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026 en zone Afrique.

Nouveaux défis, nouvelles stratégies

Arrivés à Malawi le samedi 8 juin 2024, les Éléphants espèrent maintenir leur série d’invincibilité depuis les 8èmes de finale de la CAN [ 6 victoires et un nul] face au Kenya. Ils cherchent ainsi à consolider leur position de leader dans ce groupe F.

Actuellement en tête du groupe F avec 9 points, l’équipe dirigée par Faé Emerse ne compte pas relâcher ses efforts lors de cette fenêtre FIFA.

Analyse post-match : ajustements nécessaires

Après le match contre le Gabon, Faé Emerse, le sélectionneur ivoirien, a reconnu la nécessité d’apporter des ajustements tactiques importants.

“Le Gabon nous a posé des problèmes. Nous sommes dans une période délicate, en fin de saison, avec des joueurs qui ont déjà disputé de nombreux matchs. Nous avons débuté timidement. Malheureusement pour eux, nos adversaires n’ont pas été efficaces et nous avons bénéficié de la chance. Nous avons eu du mal à nous adapter au nouveau système (3-5-2). Nous savions que le Gabon défendait beaucoup et laissait des espaces sur les côtés. Nous savions que Singo et Ghislain avaient une bonne qualité de centre. Nous avons donc décidé de leur donner plus de liberté en alignant trois défenseurs centraux, dans le but de fixer l’adversaire d’un côté pour centrer de l’autre côté. Pour le match contre le Kenya, nous devons améliorer notre cohésion collective. Notre première mi-temps était moyenne. Nous avons été pris sur les longs ballons. En corrigeant nos automatismes, nous serons prêts”, a déclaré Faé Emerse lors de la conférence de presse d’après-match.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *