mercredi, juin 19, 2024
Politique

L’Algérie réagit aux poursuites suisses contre Khaled Nezzar

L’Algérie réagit vivement aux poursuites judiciaires suisses contre Khaled Nezzar, ancien ministre de la Défense, accusé de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.

Le ministre des Affaires étrangères algérien a averti que cette affaire pourrait affecter les relations algéro-suisses et souligné que l’indépendance de la justice ne justifie pas l’irresponsabilité.

Les avocats de Nezzar contestent fermement les accusations, les qualifiant de politiquement motivées. L’affaire, qui dure depuis environ douze ans, a débuté par une plainte de l’ONG suisse Trial International. Les partisans de Nezzar le voient comme un opposant au projet politique islamiste extrémiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *