samedi, juin 15, 2024
Monde

Samuel Eto’o vire le sélectionneur imposé par son gouvernement (Découvrez les vraies raisons)

Découvrez comment Samuel Eto’o, président de la Fecafoot, a pris la décision audacieuse de limoger Marc Brys, le sélectionneur imposé par le gouvernement, plongeant le football camerounais dans une nouvelle crise.

Samuel Eto’o Limoge le Sélectionneur Gouvernemental, la Crise Continue

Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), a récemment fait les gros titres en limogeant Marc Brys, le sélectionneur des Lions Indomptables, peu après sa nomination par le ministère des Sports camerounais. Cette décision reflète une tension continue entre la Fecafoot et les autorités gouvernementales, exacerbant une crise persistante au sein du football camerounais.

Contexte et Genèse de la Crise

Le Cameroun est de nouveau sans sélectionneur, à peine trois mois après le départ de Rigobert Song. Le 9 avril dernier, Marc Brys, sélectionneur belge, a été nommé par le gouvernement mais rapidement écarté par la Fecafoot, dirigée par Samuel Eto’o depuis décembre 2021. Traditionnellement, la Fédération propose une liste de candidats parmi lesquels le ministère des Sports choisit le sélectionneur. Cependant, Marc Brys n’était pas sur la liste proposée par Eto’o, déclenchant ainsi un conflit.

Décision et Répercussions

Eto’o, en désaccord avec l’imposition gouvernementale, a nommé un nouveau staff technique, contredisant les choix du gouvernement. Cette initiative a été contestée et la chambre de conciliation et d’arbitrage du comité national olympique camerounais (CNOSC) a suspendu les nominations d’Eto’o, suite à une plainte de clubs amateurs et de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun (LFPC).

En réaction, Eto’o a limogé Marc Brys. Un communiqué de la Fecafoot sur les réseaux sociaux stipule : « La conséquence immédiate de ces décisions prises en violation de toutes les dispositions légales et réglementaires est la suspension avec effet immédiat du staff des Lions Indomptables, avec à sa tête Monsieur Marc Brys, entraineur-sélectionneur. » Le communiqué précise que le Comité d’Urgence de la Fecafoot se réunira pour déterminer la suite des événements, ajoutant à l’incertitude sur la future composition du staff technique.

Les Défis Imminents

Marc Brys, 62 ans, avec une expérience notable en Arabie saoudite, n’aura jamais dirigé l’équipe en match officiel. L’urgence est palpable, car le Cameroun doit disputer les éliminatoires de la Coupe du monde 2026 dès le 8 juin contre le Cap-Vert, suivi d’un match contre l’Angola le 11 juin. La recherche d’un nouveau sélectionneur est désormais une priorité pour Eto’o et la Fecafoot, afin de garantir une préparation optimale pour ces échéances cruciales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *