samedi, juin 22, 2024
La Une

Côte d’Ivoire: condamnée à 3 ans de prison, Nayanka Bell implore Ouattara

Nayanka Bell implore le secours d'Alassane Ouattara
Nayanka Bell implore le secours d’Alassane Ouattara

La justice a condamné la chanteuse ivoirienne Nayanka Bell à trois ans de prison ferme pour un contentieux domaniale. Elle fait une importante doléance au président Alassane Ouattara.

Impliquée dans une affaire domaniale depuis plusieurs années, la chanteuse Nayanka Bell est mal en point. L’artiste a été condamnée à 3 ans de prison ferme et des millions de francs Cfa de dommages et intérêts. Elle doit dédommager les deux plaignants qui se réclament propriétaire du domaine concerné.

« On m’accuse d’avoir participé personnellement ou d’avoir commandité la destruction de plantations appartenant à autrui. Plantations que nous n’avons jamais vue. Ces personnes sont une vingtaine d’individus que j’ai mainte fois dénoncé à la justice pour troubles de jouissances et dévastations de nos plantations », a expliqué la chanteuse.

Après sa condamnation, Nayanka Bell a décidé de faire appel de la décision du juge. Elle a pensé à Alassane Ouattara pour daigner se pencher sur son cas. « Fort de penser qu’il y’a des gens qui s’amusent avec la vie d’autrui en toute impunité. Et la cabale juridique continue. Je fais appel à son excellence Monsieur le président de la république », a-t-elle imploré.

« Qu’il accepte de m’accorder une audience. Vous qui le connaissez ou qui êtes proches de lui, si vous avez la possibilité de lui adresser mon message dite lui que j’ai besoin de lui parler. Il me l’avait promis au pied de mon lit à la Pisam en 2009 j’étais Hospitalisée », a-t-elle ajouté. On verra si Alassane Ouattara répondra aux cris de détresse de Nayanka Bell.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *