mercredi, juin 12, 2024
Sport

Roland-Garros: la Russe Daria Kasatkina huée par le public à l’issue de son match face à l’Ukrainienne Elina Svitolina

a Russe Daria Kasatkina conspuée par le public à l'issue de son match face à l’Ukrainienne Elina Svitolina

Le résultat du match de Kasatkina

la Russe Daria Kasatkina a perdu en deux sets (6-4, 7-6), en huitième de finale de Roland-Garros contre l’Ukrainienne Elina Svitolina. Une défaite au goût amère parce qu’elle signifie la fin du tournoi pour la Russe qui a affronté l’Ukrainienne Elina Svitolina ce dimanche.

L’incident qui a traumatisé Kasatkina

Mais la défaite est un moindre mal face à l’ambiance qui a suivi la fin du match. Kasatkina a fait l’humiliante expérience des hués et sifflés d’une partie du public de la porte d’Auteil. En cause, l’étrange échange de civilités entre les deux joueuses à la fin du match. Contrairement à l’usage, Kasatkina et Svitolina ne se sont pas serrées la main au-dessus du filet du court. La russe Kasatkina, après avoir serré la main au juge de chaise, a levé simplement le pouce en direction de son adversaire du jour, l’ukrainienne Svitolina. Ce geste non conformiste a été interprété comme un manque de fair-play d’autant plus qu’il ramène sur le terrain sportif la difficile situation géopolitique qui prévaut entre les pays dont les deux joueuses sont ressortissantes. Le public a aussitôt réagi par des hués contre Kasatkina pour cette absence de poignée de mains .

La réaction de Kasatkina

« Je quitte Paris après un sentiment très amer» a déclaré Kasatkina sur Twitter. « J’ai toujours apprécié et remercié le public pour son soutien et sa présence pour les joueurs. Mais hier, on m’a huée pour avoir simplement respecté la position de mon adversaire de ne pas lui serrer la main. » « Elina et moi nous sommes montrées respectueuses après un match difficile, mais quitter le terrain comme ça a été la pire partie de la journée d’hier. Soyez meilleurs, aimez-vous les uns les autres. Ne répandez pas la haine. Essayez de rendre ce monde meilleur. J’aimerai Roland-Garros quoi qu’il arrive, toujours et pour toujours. À l’année prochaine », a-t-elle ajouté en collant le drapeau français à la fin de son message.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *