mercredi, juin 19, 2024
La Une

Organisation CAN 2027 : de grosses révélations sur le dossier du Sénégal

CAN 2027Le Sénégal a choisi six villes , cinq stades pour accueillir les matches et plus d’une dizaine d’annexes pour les entraînements pour répondre aux exigences de la CAF. Voici en détails les recommandations de la CAF ainsi que le dossier proposé par le Sénégal.

Le Sénégal est en lice pour accueillir la CAN 2027. Notons que, ce sera la deuxième fois que la plus grande compétition de football africain se tiendra dans le pays, 35 ans après celle de 1982, si le pays de Mané obtenait l’organisation de la CAN . Deux trios sont en lice aussi. Il s’agit du trio Algérie – Botswana – Égypte et du trio Ouganda – Kénya – Tanzanie.En septembre, la CAF va annoncer sa décision finale sur le pays hôte. Mais, avant cela, les candidats seront inspectés du 1 er au 15 juillet 2023.

Au départ, le Sénégal craignait d’être expulsé pour ne pas avoir présenté sa candidature dans le délai fixé au départ .En effet, la CAF a donné aux pays désireux d’accueillir la CAN 2027 une date limite du 23 mai pour soumettre les dossiers. Les responsables politiques et les responsables du football ont dû batailler pour repousser la date jusqu’au 4 juin , selon Beth Bi, qui a dévoilé les détails de la candidature du Sénégal.

Le Sénégal s’est précipité pour boucler son dossier. Ce document d’environ 100 pages est actuellement en préparation et comprendra des propositions techniques et des propositions budgétaires . Il sera ensuite envoyé à la CAF par DHL en version papier et en version numérique. Dans ce contexte, une délégation sénégalaise s’est rendu au siège de la CAF en Egypte pour finaliser sa candidature. Celle ci est composée du premier ministre , Léopold Germain Senghor, du directeur des sports supérieurs et secrétaire général de la Fédération sénégalaise de football (Fsf ), Victor Cis.

Par ailleurs, les exigences de la CAF incluent que le pays hôte ait au moins deux stades d’une capacité de 50000 places ou plus, et un terrain d’entraînement en gazon naturel . Des infrastructures hôtelières et un réseau de transports en commun de premier ordre. Pour répondre à ces critères, le Sénégal a choisi six villes ( Dakar, Thiès, Fatick, Kaolack, Ziguinchor et saint Louis.),cinq stades pour accueillir les matches et plus d’une dizaine d’annexes pour les entraînements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *