mercredi, juin 12, 2024
Faits divers

Un soutien-gorge devient l’arme d’étranglement dans le meurtre d’une Tradi-Praticienne”

Dans une affaire tragique qui a secoué la ville de Mbouda, département des Bamboutos, région de l’Ouest Cameroun, un homme nommé S.D. Y. est accusé d’avoir commis un acte horrible. La semaine dernière, il aurait violé puis assassiné une tradi-praticienne.

Les autorités ont rapidement réagi, arrêtant le présumé assassin grâce à l’intervention des éléments de la brigade de gendarmerie de Mbouda.

Selon Actu cameroun, lors des interrogatoires S. D. Y. a choqué en avouant les détails macabres de son crime. Il aurait étranglé sa victime avec son soutien-gorge pour étouffer ses cris, évitant ainsi d’alerter quiconque aux alentours. De plus, il aurait utilisé un caillou pour frapper la tête de la tradi-praticienne, afin de donner l’apparence d’une agression qui aurait mal tourné. Toutefois, il n’a pas fourni de raisons pour expliquer cet acte impensable.

Malheureusement, cette région de l’Ouest Cameroun est fréquemment le théâtre d’actes criminels, y compris des meurtres. Certains sont liés à des rituels, tandis que d’autres sont le fait de criminels sans scrupules.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *