mercredi, juin 19, 2024
La Une

DRAME: 289 enfants meurent en traversant la Méditerranée en 2023

Selon les statistiques de l’Unicef, au moins 289 enfants ont perdu la vie cette année. Ils essayaient de traverser la Méditerranée pour rejoindre l’Europe. L’Unicef alerte l’opinion publique internationale. Ce effectif représente le double de celui de l’année passée (2022).

Les chiffres sont inquiétant et en hausse selon l’Unicef. Cela fait une moyenne de onze mineurs sacrifiés chaque semaine sur l’autel du mythe de l’Elysée dorado européen. 

Selon Verena Knaus, responsable du programme immigration de l’Unicef plusieurs facteurs expliquent cette tendance à la hausse. « En raison des conflits au Soudan, en République démocratique du Congo, en Afrique de l’Ouest, mais aussi en Afghanistan, et des effets du climat et des risques climatiques, des sécheresses aux vagues de chaleur, de plus en plus d’enfants sont contraints de quitter leur foyer. Et de plus en plus d’enfants sont contraints d’entreprendre ces voyages à haut risque à travers la mer pour atteindre l’Europe. », explique la responsable.

La majorité des enfants ne sont pas accompagnés par des adultes.

Selon l’Unicef, plus de 11 000 mineurs d’âge ont traversé la Méditerranée depuis le début de l’année. C’est deux fois plus que l’année dernière. Et la plupart voyageaient seuls. « Les enfants meurent parce qu’il n’y a pas d’itinéraires illégaux sûrs. Les enfants meurent parce qu’il n’y a pas de capacités de recherche et de sauvetage solides déployées pour prévenir ces décès », continue Verena Kraus. Elle accuse la communauté internationale de s’accommoder des risques mortels liés à l’immigration des enfants. « Ils meurent et nous décidons de fermer nos yeux », conclut-elle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *