mercredi, juin 12, 2024
Politique

La CEDEAO envisage toujours une intervention militaire au Niger

Le commissaire de la CEDEAO en charge des affaires politiques, de la paix et de la sécurité, Abdelfattah Moussa, a récemment annoncé que la CEDEAO avait pris la décision de procéder à une intervention militaire au Niger.

Cette décision découle du refus du conseil militaire au Niger, qui a renversé le président Mohamed Bazoum il y a peu de temps. Malgré la réticence envers une intervention militaire, la Cedeao considère qu’elle doit agir pour rétablir l’ordre constitutionnel.

Lors d’une réunion des ministres de la défense de la Cedeao, Abdelfattah Moussa a déclaré que bien que l’intervention militaire ne soit pas le choix de prédilection. Cependant, les circonstances actuelles ne laissent guère d’autre alternative. Les forces de la Cedeao sont prêtes à intervenir dès que l’ordre sera donné, avec comme objectif principal de rétablir l’ordre constitutionnel au Niger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *