mercredi, juin 19, 2024
Economie

Révélations sur les salaires des hôtesses de l’air et stewards

Découvrez les salaires des hôtesses de l’air et des stewards, des débutants aux plus expérimentés. Les chiffres varient en fonction de la compagnie, de la durée des vols et de l’expérience. Les rémunérations annuelles moyennes, les avantages et les différences entre les compagnies aériennes renommées et les « low-cost » sont dévoilés.

Le monde envoûtant des voyages aériens suscite l’admiration, mais la question persiste : quel est le salaire d’une hôtesse de l’air ou d’un steward, qu’ils soient novices ou confirmés ? La réponse, tout aussi diversifiée que les destinations qu’ils desservent, est décryptée ici.

Selon les données de la plateforme spécialisée HelloWork, le salaire varie en fonction de divers critères tels que le prestige de la compagnie et la durée des vols. Pour les débutants, le salaire moyen avoisine les 1 700 euros mensuels, tandis que les membres d’équipage expérimentés peuvent prétendre à environ 3 500 euros bruts par mois. Cependant, ces chiffres subissent une baisse d’environ 30% dans les compagnies « low-cost ». Un personnel navigant commercial en fin de carrière dans une telle compagnie percevrait en moyenne 2 200 euros mensuels, alors que dans une compagnie renommée comme Air France, la rémunération atteindrait les 4 000 euros bruts mensuels en moyenne.

Quelle rémunération pour les professionnels du ciel ?

Les salaires dans le secteur de l’aviation sont aussi variés que les vols qu’ils opèrent. Il est impossible de fournir un chiffre exact en raison de nombreux facteurs, tels que l’ancienneté, le prestige de la compagnie et la durée des vols. En plus des salaires de base, des compléments s’ajoutent pour les vols long-courriers, les jours fériés et les dimanches travaillés. Les compagnies prennent également en charge d’autres frais, tels que les logements lors des escales, ainsi que des avantages comme les réductions pour les voyages en avion pour le personnel de cabine et leurs familles.

Selon une enquête du Figaro en avril 2018, les hôtesses de l’air et stewards d’Air France peuvent jouir d’une rémunération annuelle brute allant jusqu’à 46 000 euros en moyenne. En comparaison, les « cabin crew » de British Airways et Lufthansa affichent une moyenne de 30 000 euros bruts par an. Les chefs de cabine, plus qualifiés, voient leur rémunération augmenter avec les responsabilités. Chez Air France, ils touchent en moyenne 59 000 euros bruts annuels, dépassant leurs homologues de British Airways (46 500 euros) et Lufthansa (46 000 euros). Bien que ces chiffres offrent un aperçu, les syndicats du personnel navigant demeurent discrets, laissant planer un certain mystère autour de ces professionnels des cieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *